Les vidéos du concours théâtre 2024

La nature c’est pas jolie
Lycée Français International Elite

Mon Bien Etre
Lycée Français International Elite

Sauvons la goutte d’eau
Lycée Adonis – EB7

Le jardin magique
SSCC Aïn Ebel EB6

Beyrouth entre le passé et le présent
Al Massar International College

La Belle et la Bête
Ecole Al Baraem – EB4

 

Cérémonie de remise des prix du « Concours Théâtre » 2024

Mercredi 20 mars 2024 la Journée Internationale de la Francophonie
Dans une ambiance festive, l’Association Libanaise des Enseignants de Français (ALEF) a célébré, hier, la Journée Internationale de la Francophonie par la cérémonie de remise des prix du concours « jeu de théâtre : pourquoi le jeu de théâtre en classe de français ?» en présence de Madame Marina Chammas, Chef de Département de français au CRDP, la présidente de l’ALEF Madame Sophie Nicolaïdès-Salloum , les membres du Bureau Central Mesdames Ilham Slim-Hoteit, Joséohine Akl , Maha Husseini , Ghiwa Ghanem,
Faten Khaled Kobrosli , Hasna Bouharfouche , M. Habib Zorkot et d’un grand nombre d’enseignants, d’élèves et de responsables pédagogiques.
Pour commencer le discours d’accueil de la Présidente Madame Sophie Nicolaïdès-Salloum :
« Aujourd’hui, 20 mars, nous célébrons la Journée internationale de la Francophonie par la proclamation des prix du concours « Jeu de théâtre : pourquoi le jeu de théâtre en classe de français ? »
Le théâtre est une activité ludique qui aide les apprenants à pratiquer l’expression orale, à s’exprimer avec le corps, à manifester l’habilité manuelle dans la création de décors, de costumes, de s’exprimer en musique ; enfin, les aspects techniques des éclairages et des effets de scène sollicitent la créativité.
Les participants ont fait preuve de créativité, de nombreux talents et nous ont révélé des conteurs, des metteurs en scène, des comédiens, des chanteurs… ce qui prouve le plaisir éprouvé par les apprenants à jouer une scène de théâtre en français.
Au nom de l’ALEF,  je remercie les établissements qui ont encouragé les élèves à participer à ce concours et les enseignantes qui ont encadré leurs travaux.
Je remercie également les membres du Bureau Central pour leur engagement en faveur de l’ALEF et leur attachement à la promotion du français et de la francophonie. En particulier Mme Ghiwa Ghanem, initiatrice du projet et animatrice de la formation qui a précédé ce concours. Mes remerciements s’adressent également à M. Habib Zorkot, notre webmestre, chargé du numérique ; inscriptions, réception des travaux, projection des vidéos, tâche qu’il assume avec plaisir et Mme Ilham Slim-Hoteit, notre Secrétaire Générale, chargée du suivi de cette activité, lourde tâche qu’elle accomplit sans faillir.
Je remercie la FIPF d’avoir accrédité ce concours.
Mes remerciements s’adressent à M. Zmitrowicz, attaché de coopération pour le français à l’Ambassade de France, pour la large diffusion de nos activités.
Enfin, je remercie l’Ambassade de France et la Représentation de l’Organisation Internationale de la Francophonie au Moyen-Orient pour le soutien moral et financier qui ont contribué à l’organisation de cette activité ».
Après le discours d’accueil de la Présidente, Madame Hasna BouHarfouch, la maîtresse de cérémonie, a annoncé la projection des vidéos par M. Habib Zorkot.
M. Zorkot a précisé que vu le temps qui lui est imparti, il ne pourra pas projeter l’intégralité des vidéos qui seront, par la suite diffusées, sur la chaine YouTube de l’ALEF.
A suivi l’entretien avec les élèves par Madame Ilham Slim-Hoteit qui a apprécié les différentes compétences manifestées lors de ce concours « Le prochain Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement Francophones se tient, comme vous le savez, au Château de Villers-Cotterêts en France le 4 octobre avec pour thématique « créer, innover, entreprendre en français » : vous avez créé, innové et entrepris avec beaucoup de courage, d’amour et d’enthousiasme en français, cette belle langue de partage que nous avons en partage ». Les réponses des élèves ont révélé leurs plaisirs de s’exprimer en français et leurs compétences développées par la participation au concours « jeu de théâtre », une activité intéressante et créative qui leur a permis d’innover et d’apprendre « autrement », d’une façon ludique.
Ensuite, Madame Ghiwa Ghanem-Marouni, l’initiatrice du projet a pris la parole pour témoigner « C’est avec une grande joie et une profonde admiration que je me tiens devant vous aujourd’hui pour célébrer les travaux remarquables réalisés par vos élèves en théâtre.
Nous avons voyagé dans ce monde où les mots et les gestes se mêlent pour sensibiliser, inspirer et agir. Nous nous sommes imaginés sur scène, entourés de ces élèves. Sans que les lumières ne se tamisent, sans que le rideau ne se lève.
À travers quelques jours de répétitions, de créativité débordante, les élèves ont réussi grâce à leur imagination à donner vie à des histoires captivantes sur scène en faveur d’un avenir durable.
Ces jeunes artistes ont su incarner des personnages, transmettre des messages puissants, parfois de manière humoristique, avec une maîtrise remarquable. Chaque geste, chaque intonation et chaque mouvement étaient empreints d’une vérité et d’une authenticité qui ont touché nos cœurs.
Derrière ces performances, il y a eu des encadrants, enseignantes et coordinatrices dévouées, passionnées et inspirantes. Votre expertise et votre guidance précieuse ont permis à vos élèves de découvrir leur plein potentiel. Nous vous sommes profondément reconnaissants pour votre dévouement et votre détermination à nourrir les talents de vos élèves. Vous avez fait preuve d’un amour inconditionnel pour les arts et d’une volonté indéfectible de transmettre votre savoir.
Aux élèves, je tiens à vous dire combien nous sommes fiers de vous. Votre discipline et votre engagement sont des exemples pour nous tous. Vous avez su transformer des mots en émotions et des scènes en souvenirs inoubliables. Vous êtes une source d’inspiration pour vos camarades et pour vos familles. Continuez à cultiver votre passion et à repousser vos limites.
En conclusion, que cette expérience théâtrale soit le début d’un cheminement artistique riche en découvertes et en succès pour nos élèves ».
Le moment fort attendu est arrivé avec la proclamation des prix par la Présidente :
« Grille d’évaluation : prononciation et élocution ; maîtrise de la langue ; expressivité et intonation ; cohérence et fluidité ; interaction et collaboration ; créativité et intonation ; scénographie et confiance ; respect des consignes.
Les travaux proposés s’inscrivaient dans le thème général de cette année : Education au développement durable : Biodiversité – Changement climatique – Contact de l’homme avec la nature.
Le jury s’est fondé sur cette grille pour sélectionner les lauréats.
Lycée Adonis : Classe EB7
Enseignante : Mme Tahanie Takech
Titre : « Sauvons la goutte d’eau » Un travail collaboratif
Réalisateurs : Ahmad Amhaz – Lamar Rihan – Mohammed Rihan
Coordinatrice de la langue : Dr Laurette Moukarzel
Costumes : Mme Nassab Yaghy – Mme Sara Doghman
Photos et illustrations : Jad Jaber – Ahmad Amhaz
Personnages et comédiens :
Le narrateur : Khodr Masri
Elodie, la grand-mère : Sabine Sbeih
Nature : Massa Hmedeh
Ulysse : Ali Mcheik
Crystaline : Aya Obeid
Saints Cœurs Aïn Ebel
1. Un travail collectif des classes EB7, EB8, EB9
Enseignante : Mme Riham El Ammar
Titre : « EcoHarmonie »
Elèves :
Tracy Sleiman (EB8) – Jenny Zarka (EB8) – Joud Farah (EB7) – Mya Hasrouni (EB7)
Mise en scène : Hadi Naddaf (EB9)
 2. Classe EB6
Titre : « Le jardin magique »
Comédiens:
Jana Ayoub – Chloé Chaaya – Sandra Fares – Louna Matar – Maroun Ayoub – Joud Houssein – Rawad Beydoun – Youssef Faraj
Al Baraem : Classe : EB4
Enseignante : Wafaa Amhaz
Coordinatrice : Donia Al Arja
Titre : « La Belle et la bête »
Elèves : Rawan Nasriddine – Yassine Jaafar – Zeinab Jaafar – Joud Allam
Al Massar International College
Travail collectif, Classes : EB9- ES1-ES2
Enseignante : Mme Leila Sayed-Hussein
Titre : « Beyrouth entre le passé et le présent »
Scenario : Leila Sayed-Hussein – Hani Fahes
Réalisatrice : Hanine Ajame
Comédiens : Zeinab Bteih (EB9) – Hanine Ajame (ES1) – Doha Esmaïl (ES2) – Nour El Rez – Nour Awad – Tala Yehawi (EB9) – Mariam Naïm (EB9)
Lycée Français International Elite
Enseignante: Mme Fatma Damhaj
1. Classe de CE2
Titre : « La nature n’est pas jolie »
Elèves : Celia Hasbini- Lynn Freij
2. Classe de CM2
Titre : « Mon bien-être »
Elèves : Adam Sheblak- Ghazi Freij “
Enfin, la Clôture : les organisateurs ont fait le bilan de la cérémonie en insistant sur l’intérêt de participer à ces activités extrascolaires enrichissantes.
Pour terminer, Madame Nicolaïdès-Salloum a rappelé les activités à venir :
« Ecrire une histoire captivante sur la biodiversité » le 10 mai ; Rencontre avec une écrivaine et journaliste Mme Roula Azar-Douglas ; Concours « Un voyage dans un futur technologique » le 6 décembre.
Ilham Slim-Hoteit
Secrétaire Générale de l’ALEF

L’enseignement apprentissage de la lecture : diversité des stratégies et des techniques

« L’enseignement apprentissage de la lecture : diversité des stratégies et des techniques » (Formation par Webinaire) 29 février 2024
« Enseigner la lecture est une activité complexe de multiples facettes mettant à contribution de nombreux processus cognitifs regroupés selon cinq types : les microprocessus, les processus d’intégration, les macroprocessus, les processus d’élaboration ainsi que les processus métacognitifs (Giasson, 1990 ; Irwin, 2007). La compréhension exigera donc du lecteur qu’il gère efficacement un ensemble de stratégies.
L’accompagnement dans la découverte de la lecture doit être soigneusement planifié pour porter fruits. La formatrice a visé à développer des stratégies et des techniques afin de répondre aux questions posées par un bon nombre d’enseignants : Par quoi faut-il commencer ? Comment aider les élèves à comprendre tous les types de texte ? Quelles stratégies utiliser pour que l’enseignement apprentissage de la lecture devienne plus efficace ? Comment faut-il s’y prendre pour tenir compte des besoins de chaque élève ? Comment alimenter la motivation à lire ? Quels sont les techniques de soutien que je peux mettre en classe ? Comment amener tous les élèves à devenir de bons lecteurs ? »
L’animatrice
Professeure Faten Kobrosli est professeur de didactique, de littérature française et comparée à l’Université Libanaise, Faculté des Lettres et Sciences Humaines.
Elle est auteur de plusieurs articles, de nombreux modules de formation, du livre Interaction, FLE, 3ème année secondaire et a mené plusieurs activités professionnelles : enseignante au Grand Lycée (cycle secondaire), Chef de Département de Langue et Littérature Françaises à l’Université Libanaise, responsable des projets pédagogiques et consultante auprès de plusieurs écoles privées et publiques au Liban. Conseillère pédagogique au Centre de Recherche et de Développement Pédagogique au département de français, elle est chargée des plans de formation des formateurs et des maîtres pour tous les cycles, de l’animation des formations auprès des formateurs, inspecteurs, coordinateurs, et des enseignants. Elle a animé plusieurs formations au Liban, en Syrie, en Jordanie, à Chypre, au Maroc et en France.
La formation a débuté par le discours d’accueil de la Présidente Madame Sophie Nicolaïdès-Salloum.
Ce fut une excellente formation interactive. Un grand nombre d’enseignant(e)s de/en français, coordinateurs et responsables pédagogiques ont participé avec beaucoup d’intérêt à ce webinaire.
Ilham Slim-Hoteit
Secrétaire Générale de l’Association Libanaise des Enseignants de Français( ALEF)

Cérémonie de remise des prix du concours « La bande dessinée et l’écriture créative en classe de français : réalisation de BD numériques »

Cérémonie de remise des prix du concours « La bande dessinée et l’écriture créative en classe de français : réalisation de BD numériques »
Pour le mois de la Francophonie, la bande dessinée à l’honneur
Dans le cadre des activités du mois de la Francophonie s’est déroulée, jeudi 7 mars 2024,
la cérémonie de remise des prix du concours « La bande dessinée et l’écriture créative en classe de français : réalisation de BD numériques », organisée par l’Association Libanaise des Enseignants de français (ALEF) en partenariat avec L’Institut Français du Liban (IFL), La Représentation de l’OIF au Moyen –Orient (REPMO) et la Fédération Internationale des Professeurs de Français(FIPF).
Etaient présents Mme TUY HA VU, Attachée de programmes à la Représentation de l’OIF au Moyen-Orient (REPMO) représentant Monsieur Lévon Amirjanyan, Directeur de la (REPMO), la Présidente de l’ALEF, Madame Sophie Nicoladès –Salloum, les membres du Bureau Central Mesdames, Ilham Slim-Hoteit, Joséphine Akel, Ghiwa Ghanem, Maha Husseini-Mazraani, Carole Khanso El Ghouri, Leila El Sayed Houssein et M.Habib Zorkot, Madame Georgette Chouaib et M.Michel Arja, Directeurs de l’école El Baraeem, les enseignant.e.s de français qui ont encadré les travaux des élèves , les responsables pédagogiques et les élèves.
La séance a débuté par le discours d’accueil de la Présidente.
« Mme Thuy Ha Vu, Attachée de programmes à la représentation de l’Organisation de la Francophonie au Moyen-Orient
Mesdames Messieurs en vos titres et qualités
Chers Collègues chers élèves
Au nom de l’ALEF, je vous souhaite la bienvenue
Dans le cadre des activités du mois de la francophonie, nous célébrons aujourd’hui la remise des prix du concours «La bande dessinée et l’écriture créative : réalisation de BD numériques ».
Lire une BD est une activité plaisante et une ressource originale et efficace pour apprendre le français. Réaliser une BD est aussi une activité plaisante qui permet à l’apprenant de pratiquer ses connaissances en français.
Les participants ont fait preuve d’une très bonne maîtrise du numérique, de créativité et d’une imagination fertile.
Les membres du jury ont éprouvé un grand plaisir et une grande satisfaction en lisant leurs travaux : des scénarios bien conçus, des cases et des planches, des dialogues et des onomatopées, entre autres, une expression correcte ont prouvé que la réalisation d’une BD les a intéressés. Leurs productions étaient dignes d’un professionnel.
Au nom de l’ALEF, je remercie les établissements qui ont encouragé les élèves à participer à ce concours et les enseignantes qui ont encadré leurs travaux.
Je remercie également les membres du Bureau central pour leur engagement en faveur de l’ALEF et leur attachement à la promotion du français et de la francophonie. En particulier Mme Maha Husseini, initiatrice du projet et animatrice de la formation qui a précédé ce concours. Mes remerciements s’adressent également à M. Habib Zorkot, notre webmestre, chargé du numérique ; inscriptions réception des travaux, projection des vidéos, tâche qu’il assume avec plaisir et Mme Ilham Slim-Hoteit, notre Secrétaire générale, chargée du suivi de cette activité, suivi chronophage qui occupe une grande partie de son temps mais elle ne se dérobe jamais à son devoir.
Je remercie la FIPF d’avoir accrédité ce concours.
Mes remerciements s’adressent à M. Zmitrowicz pour la large diffusion de nos activités.
Enfin, je remercie l’Ambassade de France pour le soutien moral et financier qui a contribué en partie à l’organisation de ce concours.
Je remercie l’Organisation Internationale de la francophonie en la personne de Mme TUY HA VU pour le soutien moral et financier qui a contribué en partie à l’organisation de cette activité ».
Ont suivi la projection des bandes dessinées par M. Habib Zorkot et l’entretien avec les élèves par Madame Slim-Hoteit qui les a interrogés sur le travail en équipe, le choix du thème, le message, le numérique et les applications utilisées, surtout l’application BDNF : les élèves ont exprimé avec beaucoup d’enthousiasme leur plaisir de participer à cette activité créative, de travailler en équipe et de se sentir de bons citoyens luttant à préserver la terre , et être utiles à la société.
Madame Thuy Ha Vu a apprécié le travail fait et a confirmé que la REPMO de l’OIF soutient l’action de l’ALEF en faveur de la Francophonie au Liban.
Madame Maha Husseini Mazraani initiatrice du projet a pris la parole pour témoigner de cette expérience :
« – La BD a connu de grandes évolutions depuis 20 ans, elle constitue aujourd’hui l’un des genres littéraires majeurs de l’édition en France et dans le monde.
– Outil ludo-éducatif, elle constitue un support pédagogique à part entière dans l’éducation
linguistique, artistique, culturelle et citoyenne des apprenants.
– Les enseignants et documentalistes qui font participer leurs élèves aux concours BD organisés par l’ALEF témoignent de l’intérêt des jeunes pour ce projet.
Mme Husseini-Mazraani a ensuite présenté la grille d’évaluation adoptée lors de la délibération :
Grille de L’évaluation :
Présentation des BD ; Thèmes-sous-thèmes ; Scénario : histoire – texte (récit + dialogue + langue) images ; mise en page : respect de la technique (les codes et les règles de la BD) ; BD numérique ; Application utilisée ; Originalité.
Elle a analysé les BD produites par les participants
Présentation des BD produites par les apprenants
– Les apprenants ont réalisé des BD de différents styles et genres. Elles sont numériques crées en PDF. Certaines BD sont présentées en vidéo accompagnée / ou non de musique. Exemple : la BD « Superman au service des écolos ou la lutte contre la pollution » : les dialogues sont joués par les voix des élèves. Un podcast sur le thème de la BD a été présenté par un groupe d’élèves : BD : « La terre propre, mission accomplie ».
– Les albums de BD sont composés de deux à cinq planches. Ce qui est conforme à la consigne du concours. La page de couverture de certains albums sont très originales et illustrent bien le thème. Exemple : la BD « Les Ecolos – Héros… » : Images de l’homme, de la faune et de la flore). La première de couverture manque dans certaines BD.
– Les productions sont collectives (groupes de deux à quatre élèves).
La mise en page
La mise en page est très réussie, elle présente différents styles. Les gouttières qui séparent les cases sont présentes. Le nombre et la disposition des cases dans la planche varient d’une planche à une autre. Les bulles parfois éclatent et dépassent la case pour exprimer une action vive ou une forte émotion. Les strips sont classiques linéaires ou de formes originales.
Niveau technique
– Les BD présentent une bonne appropriation des codes et des règles de la BD : (scénario, dialogues, personnages, décor, dessins, planches, strips ou bandes, cases ou vignettes, onomatopées, etc.)
– L’application numérique BDNF est utilisée dans le processus de création de 4 BD. D’autres outils numériques gratuits ont aidé les apprenants à réaliser leurs BD numériques.
Ce qui montre qu’ils ont acquis des compétences numériques avancées.
Conclusion
Le projet BD permet d’articuler le plaisir de la lecture, l’appropriation des codes de la BD et l’utilisation d’applications numériques. La création par les apprenants de leurs propres BD met en valeur leurs compétences linguistiques, artistiques culturelles et sociales.
Ils deviennent de bons citoyens, acteurs du changement du monde. Ils agissent pour la préservation de la planète et pour le bien des générations futures ».
Enfin la maitresse de la cérémonie Mme Juliana Makhoul a annoncé le moment fort de cet événement « le moment d’or qui met le terme à la cérémonie arrive , Madame Nicomaidès – Salloum proclame les prix :
I. SC Ain Ebel 3 BD
1. « Les écos-héros contre la pollution » EB5 4
Professeur : Mme Jessy Haddad
Elèves : Ahmad El Sayed- Théo Haddad- Rania Amar- Kayan Becharra
BD numérique. Images riches de couleurs ; bulles bien placées ; onomatopées- Respect de la technique
Message : Agir aidés par les autres.
2. « Les écolos ensemble pour un avenir meilleur » EB5 B
Professeur : Mme Maha Farah
Elèves : Tarek Bazzi- Mohamad Chkeir- Mahmoud Karout- Leila Beydoun- Assile Samhat
BD numérique. Belles couleurs; gouttières ; onomatopées. Technique bien assimilée.
Message : Agir pour réduire les déchets. Impliquer les autres.
3. « Les ailes du changement. Envole-toi vers ton avenir ». EB7
Professeur : Mme Riham Ammar
Elèves : Rayan Samhat- Ali Saad- Lyn Beydoun- Sirine Kanafer
BD numérique. Belles couleurs; disposition variée des cases dans les planches ; Couverture originale.
La technique est respectée.
Message : Agir par des pratiques durables.
II. Lycée Mohamad Saad 2BD
1. « Superman au service des écolos ou la lutte contre la pollution (ajouté par moi) Seconde S3
Professeur : Mme Mariam Kaafarani
Elèves : Raghad Dhayni- Dima Moghniye- Ciline Debes- Ali Dhayni
BD numérique. Vidéo avec musique ; dialogues par 2 voix des élèves. Mise en planches. Très originale. Texte oralisé sur la pollution ;
Mélange entre imaginaire et réalité.
Message : Changer ses comportements pour protéger la nature et l’environnement.
2. « La terre propre. Mission accomplie » Classe de seconde
Professeur : Mme Mariam Kaafarani
Elèves : Mahdi Derbaj- Sleiman Chehoury- Zahraa Youssef- Nour Saleh
BD numérique bien travaillée.
Message : livrer aux générations futures une terre propre.
III. Al Massar international College
« Le vol d’un oiseau » Secondaire
Professeur : Mme Leila Sayed
Léa Sabeh- SV Hassan Hachem SE avec la contribution de Mme Sayed pour le scénario
BD numérique respectant la technique. Dialogue ; cases et gouttières réussies ; belles couleurs ; présence de strips variés.
Message : Respecter les droits de l’enfant
IV. Lycée Imam Al Jawad
« Foufou et ses amis »
Professeurs : Sawssan Chouman et Zeina Ahmad
Elève : Hakima Moussawi
BD numérique. Histoire bien conçue. Respect de la technique.
Message : La solidarité avec les autres
Prix spéciaux
1. Lycée Imam Al Jawad
La rentrée de l’école EB4
Professeurs: Mme Zeina Ahmad et Mme Sawsan Chouman
Zeinab Zaiter
Dessin manuel. Histoire bien menée. Planches bien organisées. Dialogues avec bulles.
Message : La solidarité
2- Ecole Arcadia
« Le règlement de l’école » Fifth grade ( Grade 5)
Professeur : Mme Souad El Chammaa
Elèves : Karim Bou Orom- Sally Farchoukh- Yara Hamiyeh- Hamiya Abou Eid- Séréna Serhal- Abed Rahman Yassine- Taline Ibrahim- Ali El Faraj- Ammar Ammar- Joumana Yehya .
Dessin manuel : encadrés ; idéogrammes ; bulles
Message : prendre soin de ses amis.
L’ALEF remercie tous les participants et surtout les enseignants qui ont encadré les productions de leurs élèves .Un merci spécial à Madame Maha Farah pour son travail et sa coopération pour la présentation lors de la cérémonie
Secrétaire Générale de l’ALEF
Ilham Slim-Hoteit

Formation: Comprendre, protéger et restaurer la biodiversité

Inauguration des activités du mois de la Francophonie 2024
Formation webinaire :
« Comprendre, protéger et restaurer la biodiversité »
Premier mars 2024
La formation a débuté par le mot d’accueil de la Présidente, Madame Sophie Nicolaïdès – Salloum en présence des membres du Bureau Central et d’un grand nombre d’enseignants et de coordinateurs de français dans les établissements scolaires. La formatrice Madame Blandine Yazbeck a pris ensuite la parole pour parler des écosystèmes et des enjeux de leur préservation.
Au début Madame Yazbeck a bien défini la biodiversité « La biodiversité, c’est le tissu vivant de notre planète. Cela recouvre l’ensemble des milieux naturels et des formes (plantes, animaux, champignons, bactéries, etc…) et leur interaction. Elle comprend trois niveaux interdépendant : La diversité des milieux de vie à toutes les échelles, la diversité des espèces et la diversité génétique des individus au sein de chaque espèce ».
Ensuite, elle a expliqué les différents termes scientifiques utilisés (biodiversité, écosystèmes, réserve naturelle…) et elle a mis essentiellement l’accent sur les principales menaces de la biodiversité au Liban.
Enfin, elle a proposé des « recherches approfondies qui pourraient nourrir une histoire captivante et informative » (sujet du concours: «Ecrire une histoire captivante sur la biodiversité » (10/05/2024).
Elle a terminé en insistant « Il est de notre responsabilité collective de préserver cette richesse biologique pour les générations futures. Comprendre, protéger et restaurer la biodiversité est crucial pour assurer un avenir durable pour tous les êtres vivants qui partagent notre planète ».
Formation intéressante et bien méthodique faite avec beaucoup de passion et d’engagement en faveur de l’avenir de la planète.
Ilham Slim-Hoteit
Secrétaire Générale de l’ALEF

Ecrire un article de presse sur le développement durable

S’est déroulée le vendredi 16 février de 16H à 18 H la formation par webinaire «Ecrire un article de presse sur le développement durable »
« Dans l’univers médiatique, l’écriture d’un article sur le développement durable revêt une importance capitale. Il est bien plus qu’un simple exposé des faits. C’est une plateforme pour illustrer les initiatives innovantes, les succès, mais également les défis auxquels font face les individus, les communautés et le monde dans son ensemble.
L’écriture médiatique sur ce thème représente une clé d’accès à la sensibilisation du public.
Cette formation vise à fournir les outils nécessaires pour informer de manière percutante, inspirante et éducative sur les enjeux du développement durable à travers les médias.
Le concours « Journalistes en herbe » destiné aux classes de EB7,8 et 9 et la rencontre d’une écrivaine journaliste francophone célèbre Madame Roula Douglas feront suite à cette intervention ».
Ce webinaire a été animé par Madame Blandine Yazbeck
Conseillère pédagogique, experte en éducation et animation culturelle
Membre et formatrice de l’association écologique « TERRE LIBAN »
Vice-présidente de l’association de « La maison des arts et du conte »
Domaines de compétence :
L’aménagement et la gestion d’un centre documentaire et formation des documentalistes
• La recherche documentaire
• La littérature de jeunesse : animations et créativités du préscolaire au secondaire
• Organisatrice des salons du livre, volet jeunesse
• Organisatrice du festival du conte
• La presse écrite, numérique et le journal scolaire
• Le projet pédagogique interdisciplinaire : élaboration, suivi et évaluation
• Les sciences et la diffusion de la culture scientifique
• Collaboratrice à la rédaction et la recherche iconographique de manuels scolaires en sciences
La séance a débuté par un discours de bienvenue et une présentation de l’animatrice par la Présidente de l’ALEF Madame Sophie Nicolaïdès-Salloum.
Le Power Point de la formation et les annexes seront diffusés sous peu sur le site www.alef-liban.org
Prochaine formation par webinaire le 29 février 2024 à 16 heures « L’enseignement apprentissage de la lecture : diversité des stratégies et des techniques” animée par Prof Faten Khaled Kobrosli
S G de l’ALEF
Ilham Slim-Hoteit

Formation / Webinaire : « la Bande dessinée et l’écriture créative en FLE, réalisation de BD numériques. »

Formation / Webinaire : « la Bande dessinée et l’écriture créative en FLE, réalisation de BD numériques. »
Le 26 janvier 2024
« La bande dessinée est une ressource originale et efficace pour apprendre une langue étrangère. Elle présente de nombreux avantages. C’est un document authentique. Les dialogues qu’elle contient se rapprochent la plupart du temps du français parlé, du français courant. La BD est adaptée à ceux qui ont une façon très visuelle d’aborder l’apprentissage. Les illustrations donnent à l’apprenant un contexte pictural pour mieux comprendre l’histoire. Cette combinaison image et texte facilite la compréhension globale et rend le contenu plus accessible aux apprenants. De plus, la dimension humoristique de beaucoup de BD permet de détendre l’atmosphère en classe et de rendre l’apprentissage plus ludique. Enfin, l’apprenant travaille en se divertissant, en pratiquant le français avec ses pairs, ce qui améliore son niveau de langue notamment à l’oral. Il découvre aussi la culture francophone qui lui permet de découvrir de nouveaux pays et d’interagir avec leur culture ».
Objectifs de la formation :
– Didactiser des bandes dessinées pour plusieurs niveaux de langue
– S’approprier les codes et les caractéristiques de la BD
– Savoir réaliser des BD numériques avec des applications gratuites, particulièrement l’application de la bibliothèque Nationale de France BDNF
Cette formation a été animée par Mme Maha Husseini. Professeur de didactque du français et du FLE/FLS. Elle a été Conseillère pédagogique pour le français au Ministère de l’Education et de l’Enseignement supérieur (MEES). Elle a participé à la rédaction de plusieurs publications pédagogiques : articles dans la revue Liaisons éditée par le MEES, des guides pédagogiques relatifs au projet « la didactique convergente Français /Arabe » (OIF / MEES), et aux publications internationales éditées par la CONFEMEN.
Formation cohérente, instructive et de haut niveau professionnel. Elle est reliée au concours « Créer une BD en classe de français »
Prochaine formation : 16 /02/24 «Ecrire un article de presse sur le développement durable »
Animée par Madame Blandine Yazbeck . Cette formation précèdera le concours « Journalistes en herbe ».
Inscriptions sur le site de l’ALEF
Ilham Slim-Hoteit

TechTeach: Enseigner à l’ère de l’intelligence artificielle

« TechTeach: Enseigner à l’ère de l’intelligence artificielle »
Le 19 janvier 2024
Aujourd’hui, les nouvelles technologies émergentes et l’intelligence artificielle sont devenues un outil très utile pour les professeurs. Elles peuvent s’intégrer efficacement dans l’enseignement du français.
« Durant cette formation, les enseignants ont appris dans un premier temps, à utiliser ChatGPT et Google Bard pour élaborer des fiches pédagogiques ou même des évaluations en utilisant intelligemment la taxonomie de bloom pour écrire un « prompt ».
Dans un second temps, les professeurs ont découvert le site www.gamma.app qui permet à ses utilisateurs de créer un PowerPoint en quelques secondes puis le site www.fliki.ai qu’on peut utiliser pour créer des capsules pédagogiques.
Ils ont vu également que l’intelligence artificielle leur offre la possibilité d’incorporer la gamification dans leur enseignement en utilisant le site www.to-teach.ai
Dans un 3e temps, les participants ont découvert Magic School qui est une plateforme révolutionnaire visant à rationaliser la profession enseignante en automatisant la tâche fastidieuse de planification des cours et l’exploitation des documents audiovisuels ».
Cette formation a été animée par Madame Clara Lakis, fondatrice du site web savoirsetpouvoirs.com (école virtuelle de la EB3 à la ES3 : ressources ouvertes) , formatrice en technologie éducative (en ligne et en présentiel) depuis 2019 et membre du Bureau central de l’ALEF.
Cette excellente formation, interactive et bien réussie, a suscité l’intérêt de tous les participants qui ont remercié la formatrice pour son dynamisme, son savoir et savoir- faire.
Cette formation s’inscrit dans la thématique générale du XIX ème Sommet de la Francophonie « Créer, innover et entreprendre en Français  » qui aura lieu à Villers-Cottêrets en France le 4 octobre 2024.

Jeu de théâtre: Pourquoi le « jeu de théâtre » en classe de français ?

Inauguration des activités de l’ALEF pour 2024
12 juin 2024
Formation : « Jeu de théâtre » Pourquoi le « jeu de théâtre » en classe de français ? »
Animée par Mme Ghiwa Ghanem-Marouni
« Initier les enfants au théâtre dans le cadre de l’école, c’est leur donner l’occasion de s’essayer à une pratique qui engage le corps et les sens, qui nous permet de mieux nous connaître, de (re)découvrir l’autre, de mieux apprendre le pouvoir des mots, de mieux connaître cette forme d’art qui nous « re-présente » le monde, la vie et les passions humaines ».
Cette formation est liée au concours « Jeu de théâtre en classe de français »
Formation interactive bien réussie : un moment très agréable de partage de savoir, savoir-être et savoir-faire.