Cérémonie de signature des livres francophones

Élèves et étudiants, écrivains en herbe, à l’honneur
Cérémonie de signature des livres francophones.
Lors de la cérémonie de signature des livres francophones par leurs auteurs, organisée par le Ministère de la Culture le 9 mars, à l’occasion du mois de la Francophonie, l’Association Libanaise des Enseignants de français (ALEF) a présenté cinq livres, dont le livre intitulé Florilège comprenant les textes des lauréats ayant participé aux concours organisés par l’ALEF en 2020 et 2021. La jeune Aya Hoteit, élève de 6e au Collège protestant français, premier prix du concours
« Raconte-moi une histoire », entourée des siens et de ses camarades, brillait comme une étoile.
Une atmosphère festive régnait dans cet endroit historique et prestigieux : un bâtiment construit du temps des Ottomans par le Sultan Abdelhamid, qui abritait l’École des métiers الصنائع(El Sanayeh).
Les jeunes auteurs, venus de toutes les régions du Liban, étaient heureux et fiers de signer leurs écrits, sous le regard attendri de leurs parents. Ils ont été félicités par Son Excellence, Monsieur le Juge Mohamed Wissam Mortada, Ministre de la culture, qui a passé de longs moments en leur compagnie et leur a offert des cadeaux.
Leur joie contagieuse nous a permis de vivre des moments inoubliables dans un ailleurs, dans un pays différent, un pays qui ne connait ni crise politique, ni crise économique.
Ce pays qui saigne, c’est le nôtre, nous l’aimons et nous voulons porter très haut sa belle image. Mais hélas ! L’amère réalité détruit nos rêves…
L’ALEF œuvre certes, pour l’expansion du français, mais aussi pour redonner espoir aux jeunes, car ils tiennent entre leurs mains la destinée du Liban futur.
Nous remercions Son Excellence M. le Juge Mohamad Mortada d’avoir organisé cette séance de signature des ouvrages francophones et donné aux élèves et étudiants la chance de vivre ces heureux moments exceptionnels. Nos remerciements s’adressent également à M. Le Conseiller Dr. Fawaz Kabara pour sa présence continuelle et ses conseils judicieux et à Mme Nawal Horchi et tout le personnel du Ministère pour leur gentillesse, patience et leur savoir-faire.
Enfin permettez-moi d’adresser nos chaleureux remerciements aux deux éditeurs de nos livres Mme Nisreen Kraydieh ( Dar AnNahdah) et M. Bernard Hatem (Maison d’éditions éditions Hatem).
Témoignage de la Présidente de l’ALEF, Mme Sophie Nicolaïdès-Salloum
« Cette cérémonie nous a permis de vivre des moments hors du temps, d’échapper à la réalité amère, d’éprouver pour quelques heures le bonheur de voir la joie sur les visages des jeunes
«écrivains en herbe ».
La réussite de cette séance de signature revient à plusieurs personnes que je remercie chaleureusement. Mme Slim-Hoteit, notre Secrétaire générale qui a eu la brillante idée de proposer les livres de l’ALEF au Ministère de la culture ; l’équipe soudée de notre association qui a travaillé à l’organisation de cette activité, en particulier, Mme Slim-Hoteit, M. Habib Zorkot, notre webmestre, Mmes Maha Husseini, Natacha Mneimné, Nada Sleiman-Mehdi, membres du Bureau central de l’ALEF.
Je remercie enfin les établissements de toutes les régions du Liban qui ont incité leurs élèves et leurs étudiants à participer aux concours organisés par l’ALEF et les enseignants qui ont encadré leurs travaux.
L’engagement de tous en faveur du français et de la Francophonie contribue à maintenir l’espoir dans des temps meilleurs ».
Secrétaire Générale de l’ALEF
Ilham Slim-Hoteit

Les publications de l’ALEF

Acheter les livres de l’ALEF sur amazon.com

Florilège II
Concours 2022-2023
(Textes en prose, poésie, chanson, bande dessinée).
Voir sur Amazon :
============

« La fée des cèdres » de Aya Hoteit

==============

L’essai intitulé Méditerranée, Terre et Femme écrit par Sophie Nicolaïdès-Salloum constitue une étude comparative de l’oeuvre  de deux écrivains méditerranéens, Farjallah Haïk, auteur libanais francophone et Nikos Kazantzaki, auteur grec ayant écrit des romans en français. Tous deux profondément attachés à la terre natale aspirent simultanément à l’absolu qu’ils s’efforcent d’atteindre par des voies divergentes. Pour Haïk, seul l’homme de la terre est capable d’accéder au spirituel à cause de la pureté originelle que lui confère le travail du sol; en revanche, selon Kazantzaki, il faut renier la terre, symbole de la chair, pour atteindre l’esprit.

———–

Publiés en 2020 par l’ALEF

En réponse aux résolutions du Congrès mondial de la Fédération Internationale des Professeurs de Français (FIPF), à Liège (Belgique) en 2016, qui ont préconisé une éducation plurilingue et pluriculturelle « prenant plein sens de la diversité » et luttant contre toute forme d’hégémonie linguistique et «d’uniformisation culturelle », l’Université Libanaise-Ecole doctorale des Lettres, Sciences Humaines et sociales et La Fédération Internationale des Professeurs de Français (FIPF), représentée par l’Association Libanaise des Enseignants de Français (ALEF), ont organisé en 2018, en partenariat avec l’Ambassade de France au Liban, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), le laboratoire ELLIADD EA4661 de l’Université de Franche-Comté (Besançon, France) et l’Association En Nour, un colloque international intitulé « Le plurilinguisme dans l’enseignement au XXIème siècle : atouts et défis ».

Acheter ce livre sur amazon.com:

———–

Publiés par l’ALEF en 2020, les actes du colloque organisé par l’Association Libanaise des Enseignants de Français (ALEF) en partenariat avec l’Ambassade de France au Liban, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), l’Université Libanaise-Bureau des Langues, l’Université Saint Esprit de Kaslik (USEK) et l’Université El Jinan. Ce colloque international sur « Le numérique dans les modèles éducatifs : réalités, défis et perspectives » est accrédité par la FIPF, il a été l’occasion de mener une analyse approfondie sur la place du numérique dans les modèles éducatifs.

Acheter ce livre sur amazon.com:

———–

La fée des cèdres

Publié par les éditions Hatem en 2021, Le récit de la première lauréate du concours « Raconte-moi une histoire » organisé par l’Association Libanaise des enseignants de Français (ALEF), en partenariat avec l’Institut Français du Liban (IFL). La lauréate Aya Marwan Hoteit, élève de CM1 au Collège Protestant Français (CPF) a bien exprimé d’une manière symbolique, accrochante et très subtile le parcours de la diaspora libanaise dans le monde.

Pour lire La fée des cèdre (le texte intégral), cliquez ici.

———

Florilège

Publié par l’ALEF en novembre 2021

La pandémie de Covid 19 et les différentes crises que vit le Liban depuis 2019 ont entraîné une mutation des pratiques pédagogiques.

Pour aider les enseignants dans leurs efforts d’adaptation aux nouvelles conditions de l’enseignement/apprentissage, l’Association Libanaise des Enseignants de Français (ALEF) a proposé, au cours de l’année 2020-2021, des formations sur l’enseignement en ligne, et, pour briser la routine des élèves et des étudiants confinés, des concours sur la poésie, le théâtre en ligne, la chanson RAP et deux rencontres avec des écrivains, activités qui ont remporté un vif succès.

Étant donné l’excellence des prestations des élèves et des étudiants, nous avons pris la décision de publier les productions des lauréats de tous les concours organisés en 2020-2021.

Acheter ce livre sur amazon.com: