Cérémonie de remise des prix du concours « Journalistes en herbe » 2024

« Journalistes en herbe »
16 avril 2024
S’est déroulée la cérémonie de remise des prix du concours
«Journalistes en herbe »
Etaient présents : la Présidente de l’ALEF, Mme Sophie Nicolaïdès Salloum , les membres du Bureau Central de l’ALEF Mesdames Ilham Slim-hoteit , Maha Husseini Joséphine Akl, Faten Khaled Kobrosli , Ghiwa Ghanem , Natacha Mneimneh , Leila Sayed , Carole Khanso El Ghoury et M. Habib Zorkot , les enseignants qui ont encadré le projet, les coordinateurs de français dans les établissements scolaires et un grand nombre d’élèves .
La séance a débuté par le discours d’accueil de la Présidente :
« Aujourd’hui c’est la proclamation des prix du concours « Journalistes en herbe qui suit la formation sur l’écriture d’un article de presse animée par Mme Blandine Yazbeck et initié par notre collègue Mme Leila Sayed.
Mme Sayed est un membre très actif de l’ALEF. Elle est enseignante du cycle secondaire et coordinatrice de la langue française à Al Massar International College avec une expérience de 15 ans dans l’enseignement. Elle est également contrôleuse aux examens officiels.
Le projet dont elle est l’initiatrice vise à favoriser l’apprentissage des règles de la langue française, à développer l’analyse et la synthèse de l’information, à stimuler la reformulation de la phrase, à renforcer les compétences du travail en groupe… Le travail collaboratif susciterait plusieurs talents entre reporter, rédacteur, dessinateur et illustrateur…
Les productions des élèves ont confirmé ces talents et vous découvrirez des journalistes en herbe, acteurs, reporters, dessinateurs et metteurs en scène dignes d’un professionnel.
Au nom de l’ALEF, je remercie les établissements qui ont encouragé les élèves à participer à ce concours et les enseignantes qui ont encadré leurs travaux.
Je remercie également les membres du Bureau central pour leur engagement en faveur de l’ALEF et leur attachement à la promotion du français et de la francophonie. En particulier Mme Leila Sayed, initiatrice du projet .
Mes remerciements s’adressent également à M. Habib Zorkot, notre webmestre, chargé du numérique : inscriptions, réception des travaux, projection des vidéos, tâche qu’il assume avec conscience et savoir-faire malgré ses nombreuses obligations et Mme Ilham Slim-Hoteit, notre Secrétaire générale, chargée du suivi de cette activité, lourde tâche qu’elle accomplit avec dévouement et une patience à toute épreuve.
Je remercie la FIPF d’avoir accrédité ce concours.
Mes remerciements s’adressent à M. Zmitrowicz, attaché de coopération pour le français à l’Ambassade de France, pour la large diffusion de nos activités.
Enfin, j’adresse ma reconnaissance à l’Ambassade de France dont le soutien moral et financier ont contribué à l’organisation de cette activité ».
Ont suivi la projection des vidéos par M. Habib Zorkot et l’entretien avec les élèves qui ont surtout témoigné de leur joie de participer à cette activité qui leur a permis de découvrir leurs différentes compétences, le plaisir de travailler en équipe et de se distraire utilement et agréablement.
Quelques témoignages :
« Merci de m’avoir donné la chance de participer à une telle activité qui m’a vraiment fascinée, surtout que j’ai découvert mon penchant vers le journalisme. J’ai remarqué que j’aime bien être journaliste et que le fait de chercher des informations et de travailler en coopération avec les autres est vraiment fascinant. Merci de nous avoir permis de nous exprimer si librement.
J’espère que le travail de notre équipe sera à la hauteur de vos attentes (Aline Saad, Lycée Al Kawthar, Eb7)”
Rahaf Chahine et Yasmine el Amin ont également témoigné de leurs expériences :
« C’était une expérience intéressante qui nous a offert l’occasion de travailler en groupe, d’échanger des idées et de faire des recherches. J’ai vécu le rôle du journaliste et j’ai appris comment collecter les informations, les vérifier et les transmettre »
« En ce qui me concerne c’était une expérience fructueuse et inoubliable. J’ai joué le rôle de journaliste : j’ai fait des recherches, filmé une vidéo, écrit tout un article de presse. Tout cela était amusant et utile en même temps :on a enrichi notre lexique en langue française et on a appris beaucoup sur la pollution ».
Le Comité d’Organisation a salué les efforts remarquables des élèves des Saints-Cœurs Ain Ebel (SSCC) qui suivent les cours et participent aux activités à distance, défiants ainsi les circonstances pénibles que traverse notre cher pays.
Ensuite l’initiatrice du concours Madame Leila El Sayed a pris la parole :
« C’est avec un immense plaisir que je célèbre la réussite du concours Journalistes en Herbe, qui va bien au-delà d’une simple compétition. Il s’agit d’une initiative d’une importance capitale pour l’amélioration du niveau de français chez les élèves, mettant l’accent sur l’un des aspects fondamentaux de l’apprentissage : la capacité à former son propre texte loin du plagiat.
En effet, rédiger un article de presse ne se résume pas à compiler des informations existantes. Il s’agit d’un exercice intellectuel exigeant qui requiert une appropriation profonde du sujet, une analyse critique des sources et une expression personnelle claire.
Cette méthodologie encourage ainsi les élèves à s’éloigner des sentiers battus du copier-coller et à s’engager dans un processus créatif de production textuelle. Ils apprennent à reformuler les informations, à organiser leurs idées de manière logique et à développer leur propre style d’écriture.
Les articles produits par les élèves témoignent de cette évolution remarquable. Loin de se contenter de reproduire des informations, ils proposent des analyses originales, des réflexions personnelles. Quant aux vidéos réalisées, elles témoignent d’une réelle maîtrise des techniques audiovisuelles, à savoir : montage dynamique, cadrage soigné, choix judicieux des illustrations : tous ces éléments concourent à rendre les messages percutants et engageants.
Mais ce qui frappe encore plus, c’est l’aisance et la clarté de leur discours en général. La plupart s’’exprime avec confiance et assurance employant un vocabulaire riche et précis. Leur passion transpire à travers leurs mots, et ils parviennent à captiver notre attention dès les premières secondes.
Ce projet n’est pas seulement une compétition, mais avant tout un formidable outil pédagogique qui permet aux enseignants aussi d’initier leurs élèves dans le développement de leur propre voix.
Je tiens à adresser mes plus chaleureuses félicitations à tous les participants, élèves et enseignants encadrants, pour leur engagement remarquable et la qualité exceptionnelle de leurs productions.
Pour terminer, ce concours est une initiative exemplaire pour l’amélioration du niveau de français chez les élèves, puisqu’il met l’accent sur l’apprentissage crucial de la production textuelle originale. Il nous rappelle que la maîtrise de la langue passe par la capacité à penser par soi-même et à exprimer ses idées de manière authentique ».
Enfin, c’est le moment tant attendu de la proclamation des prix par la Présidente :
A) Lauréats :
1. Al Massar International College
« La pollution menace notre demain » Classe EB9
Professeur : Mme Leila Sayed
Elèves : Nour Aziz- Nour Awad- Ahmad Fahad
Bien présenté. Bone mise en scène
2. Ecole Saint-Maroun Tripoli
« Tripoli au service du développement durable »
Professeur : Mme Rim Khalaf
Elève : Tala Osman
Expression aisée
3. Lycée Al Rahme
« La pollution » EB8
Professeur : Hoda Fahès
Elève : Ahmad Fakih
Bien présenté avec aisance. Belle mise en scène.
4. Lycée Al Imam Al Hassan
“ La pollution”
Professeur : Mme Mirvat Zeaïter
Elèves : Hawraa Al Hajj – Zahraa Jambeih – AliRida Hydar
5. Lycée Al Imam Al Jawad trois productions
Professeur : Mme Ghada Zreik
a. “ChatJPT ce phénomène secoue-t-il l’enseignement ? »
Elèves : Nour Chadad – Manessa Ahmad
b. « L’intelligence artificielle et l’avenir de l’éducation »
Elèves : Mahdi Abou Daya – Fatima Zahra Zaïaiter- Mariam Al Sayd Ahmad- Ghada Ahmad
c. « La pollution au Liban : un voile obscur de la beauté naturelle »
Elèves : Lyn Sahili – Mariam Jomaa
6. Lycée Al Kawthar trois productions
Professeurs : Mme Bouchra Moukaled – Mme Ghada Ghosn – Mme Lina Saleh – Mme Ranim Ghazale,Reada Ahmad.
a. « La pollution : empoisonnement ascendant » EB7
Elèves Aline Saad – Rahaf Chahine – Yasmine Amine – Zahraa Mohamed – Mouhamad Haydoura – Ali Menhem – Ali Rizek
b. « L’I.A. Une épée à double tranchant » EB8
Sara Najdi – Hawraa Samhat – Yasmina Hawime – Mostafa Kanaan (dessin/animation) – Mahmoud Hallal – Kamel Dargham -Mohamad Hussein Fadlalla , Très original
c. « La guerre » EB9
Elèves : Rana Chalhoub – Zahaa Samhat – Mariam Edelbe – Kinda Faour, Jana Mahdi.
7. Saints-Coeurs Ain Ebel 2 productions: Enseignante : Jessy Haddad
a. « L’I.A. Un progrès ou une décadence ? » EB8
Elèves : Karem Ammar – Tia Dick – Carl El Hajj – Hazal Beydoun
b. “L’eau une ressource vitale en danger » EB9
Enseignante: Riham Ammar
Elèves : Ranine Hussein – Yara Ammar
B) Prix spéciaux
Greenfield College EB7
« Un avenir inattendu »
Professeur : Mme Diana Hamoud
Elèves : Fatima Chawaykani- Hawraa Hamadi- Miral Mehanna
Lycée Al Ichraq EB7
Professeur ; Mme Zeinab Cheyatou.
« La guerre »
Elève : Naïm Cheyatou
Pour clôturer Mme Ilham Slim-Hoteit a rappelé les activités du programme 2024 :
Le 10 mai : le concours « Racontez- moi une histoire captivante sur la biodiversité »
Le 25 mai : « Rencontre avec une écrivaine journaliste Madame Roula Azar Douglas »
Ilham Slim-Hoteit
Secrétaire Générale de l’ALEF